OUI aux caméléons !

Caméléon sur une branche

Et si on se reconnectait à l’enfant qui sommeille en nous ? Ce petit être espiègle, caméléon dans l’âme, souvent mis en sourdine mais jamais passé sous silence, qui nous correspondrait presque davantage que l’adulte que la vie nous a forcé à devenir. Enfin, je ne sais pas pour vous, mais il y a des moments où je le laisserais bien aux commandes. Quoi de mieux pour réapprendre à rêver ; laisser s’exprimer sa spontanéité, sa joie de vivre, son côté intrépide ; manifester son insatiable curiosité, sa bravoure, son insouciance ; s’amuser d’un rien, s’émerveiller de tout, tomber mille fois puis recommencer ; s’ouvrir au monde, témoigner sa tolérance, son altruisme. Bref, s’inspirer de cette part de nous qui nous veut du bien.

Quand j’étais petite, j’aimais faire toutes sortes de choses a priori sans lien apparent comme courir autour de la maison en dansant sous la pluie. Faire du patin en chaussettes sur le carrelage de la véranda. Passer des heures dans l’eau. Poser un milliard de questions. Inviter mes amis à sauter avec moi sur le lit de mes parents. Jouer les Jean-Claude Van Damme en multipliant les saltos et les grands écarts. Fêter mon anniversaire tous les jours…

À mesure que je me replonge dans ces souvenirs jalonnés de belles madeleines de Proust, je sens naître en moi une réflexion sur le sens de mes envies. Et c’est sous l’impulsion de cet enfant intérieur que je ressens aujourd’hui un besoin irrépressible de me risquer à essayer ! Essayer tous les métiers de mon imaginaire et explorer ceux qui se révéleraient les plus en phase avec mes super-pouvoirs : écrivain, enquêtrice, brainstormeuse, inventeuse, détective, testeuse, décrypteuse de concepts en tout genre, simplificatrice, détecteuse de tendances, anticipatrice, visionnaire, critique, inspiratrice, fournisseuse d’idées, personal shopper, relectrice-correctrice (de BD préférablement), jukebox, sous-titreuse de séries et films, chercheuse, précurseuse, pourvoyeuse de solutions, organisatrice, confectionneuse de recettes, justicière, remonteuse de moral (et de bretelles au besoin), collectionneuse de messages positifs, épingleuse Pinterest 5e dan, captureuse d’instants de la vie quotidienne, dénicheuse d’idées, génératrice de bonne humeur, et j’en passe…

Mais dans un monde où j’aimerais être tout ça à la fois, comment répondre à des offres qui recouvrent à peine le tiers de mon potentiel ? Je me retrouve de fait seule face à ma frousse de me lancer, ne sachant pas vers quoi me diriger en premier, car je refuse de faire l’impasse sur ce qui me fait réellement vibrer. Et parce que décider est nécessaire, on me demandera de choisir en me cantonnant à une liste imposée de super-pouvoirs (adaptabilité en tête, bien sûr, afin de pouvoir assumer les 15 casquettes qui vont avec le poste (retour à la case départ… what ?)). Comprenez mon dilemme.

Alors oui, je pourrais tester des services comme testunmetier.com. Toujours est-il qu’il faut bien la payer cette immersion… Quelle option reste-t-il donc à tous les caméléons ? Ceux qui ont besoin d’éléments d’appréciation tangibles pour vérifier leur impulsion. Si quelqu’un a ne serait-ce qu’un début de réponse, qu’il la partage avec tous. Je suis persuadée que ça aidera beaucoup de gens à commencer par moi.

Vous aimerez aussi

2 commentaires

  1. Tout ce que tu as écrit sur tes aptitudes est tellement réel que je trouve dommage que personne n’exploite (ou n’explore) ton potentiel.
    Te connaissant très bien : tu as toutes les aptitudes que tu as listées et plus encore.
    Ne perds jamais l’espoir qu’un jour tu trouveras cette voie (LA tienne) qui ne mettra de côté aucun de tes talents.
    Des bisous

    1. Merci pour tes encouragements LittlePincha ! J’attends simplement qu’on me donne ma chance. Et comme le dit si bien Matthieu Lassagne (fondateur de Coaching & Douance) dans son article sur Les personnes multipotentialistes et la reconversion : « À la juste place au sein d’une entreprise (une place multidimensionnelle, transversale, connectée) elles pourraient se donner à fond et atteindre une performance défiant toute logique ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *