Jamais sans mon « Beta »

Ce n’est plus un secret pour personne (tout ce qui se passe sur la toile reste sur la toile) : je suis comme qui dirait une inconditionnelle des séries, une fana d’intrigues en tout genre, une dingo du « binge watching »1, bref une sérievore compulsive qui s’assume en affichant plus de 4 000 épisodes visionnés au compteur. Et contrairement à ce qu’on pourrait penser, c’est une activité qui demande une « bête d’organisation »2 quand on est un tant soit peu « carré de la touffe »3.

Heureusement pour moi, d’autres passionnés fort inspirés ont créé une plateforme qui permet non seulement de savoir où on en est semaine après semaine, mais aussi de connaître les sorties à venir sur plusieurs mois, le tout en mettant à disposition des sous-titres en VO ou VF au choix. Adieu système D et autres pirouettes mémo-acrobatiques. Merci qui ?

Merci Betaseries et tous ses contributeurs-trices sans qui je m’arracherais probablement encore les cheveux ! C’est de loin la meilleure arme pour rester dans la course aux séries (et films). L’idée qui change tout ? Le site offre la possibilité de « marquer les épisodes comme vu », ce qui permet de savoir exactement où reprendre si on a manqué de temps ou simplement pris une pause.

Quid des séries non commencées ou dont on attend le retour ? Betaseries s’occupe de tout et nous prévient de leur sortie par mail — Série X – Saison Y : C’est parti ! Et parce qu’on n’est pas toujours connectés, Betaseries continue d’assurer le suivi et nous envoie le planning des épisodes de la semaine le dimanche. Sans oublier la newsletter mensuelle, qui nous informe de l’actu du site et nous dit tout ce qu’il y a à savoir sur la vie des séries : retour, pilotes attendus, renouvellements, annulations… Je ne sais pas pour vous, mais moi je m’incline.

Collage compte Betaseries

Historiques, absurdes, lolifiques, fantastiques, régressives, inavouables, addictives, routinières, envoûtantes, inégales, décalées, poussives, indescotchables… Voilà comment je qualifierais les séries qui me bottent et avec lesquelles je jongle au quotidien. Un bon moyen de s’occuper durablement l’esprit et libérer le ou la geek-ette qui sommeille en vous. Petit aperçu en images.

Collage séries

1 « Binge quoi ? L’expression fait référence au binge drinking, cette coutume adolescente qui consiste à prendre la plus grosse cuite possible le samedi soir. Là, c’est tout pareil, mais avec des épisodes de « Game of Thrones », façon « j’ai tout mangé le chocolat, j’ai tout fumé les Craven A, j’ai tout regardé la saison 3. » » Marjolaine Jarry — Le Nouvel Observateur, « Binge watching » : quand les séries télé se consomment cul sec
2 Big up aux anciens des années 2000 : lève la main si toi aussi tu as parlé comme ça à une époque
3 Expression empruntée à l’oncle légionnaire d’une personne qui se reconnaîtra

Vous aimerez aussi

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *