Avril en 30 clichés

Le mois d’avril est maintenant loin derrière nous, mais j’ai choisi de partager avec vous le challenge qui m’a tenue en haleine du 1er au 30 du mois. Pourquoi ? Parce que primo, la créativité ça ne s’invente pas. Deuzio, prendre des photos originales un mois durant sans jamais faiblir, il faut le faire quand même ! Et tertio, tout le monde n’est pas sur Instagram (oui, vous avez bien lu).

#Mutinelolitavril

Lancé par Mutinelolita, une maman instagrameuse, le challenge #mutinelolitavril consistait à faire preuve d’inventivité en postant une photo inédite par jour dans le respect du thème imposé.

Challenge photos

Un mois entier de casse-tête, vous imaginez ? Je n’aurais sûrement pas participé sans le harcèlement les encouragements de ma sœur qui, contrairement à moi, est complètement fana de ces trucs-là. Photographe chevronnée et passionnée, elle a su trouver les mots pour m’embrigader.

Je suis passée, en l’espace de deux photos, de la flemme la plus totale à la motivation absolue. Étant probablement l’une des rares participantes célibataire et sans enfant, il a souvent fallu user de pirouettes et proposer des idées qui, sans être révolutionnaires, sortaient du lot.

J’étais un peu l’outsider d’un concours qui se voulait accessoirement ouvert à tous, mais ce qui aurait pu être un « handicap » s’est révélé être une force, car j’ai pu aisément sortir des sentiers battus.

Semaine 1

Challenge photos semaine 1

Semaine 2

Challenge photos semaine 2

Semaine 3

Challenge photos semaine 3

 Bilan du challenge :

Les + : Agitateur de neurones, stimulateur d’imagination, source de motivation, générateur d’ondes positives… Rien de tel qu’un challenge pour se donner un coup de pied aux fesses.

Les – : Fatigue. Là où certaines postaient leurs photos avec parfois plusieurs jours de retard, d’autres restaient assidues en postant en temps et en heure, malgré les coups de mou. Contrariété. Eh oui, ça peut énerver de voir que d’autres ont de meilleures idées. Sentiment d’échec. Qui dit challenge dit compétition pas toujours saine. Et sans le recul nécessaire qui permet de réaliser que tout ça n’est qu’un jeu, on peut vite se laisser submerger voire se remettre en question.

Coup de gueule de fin

Je trouve inadmissible de n’avoir jamais su le nom du ou de la gagnant(e).

Merci

D’accord, j’ai reçu un merci de la part de l’organisatrice (à croire que je faisais partie des chanceux, car d’autres n’y ont pas eu droit).

Mais il n’y aura eu en fin de compte ni conclusion ni surprise pourtant promise au début du concours. Et vu tout le mal qu’on s’est donné, j’estime qu’on méritait mieux.

You may also like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *