Toute la douceur de l’Italie dans une gaufrette

Il y a deux écoles de la vie : celle où le mot « glace » rime avec été, un point c’est tout ! Et celle où, on s’en fout en fait. Je suis plutôt de celles et ceux pour qui, il n’y a pas de saison pour manger une bonne glace.

Si je vous dis glacier italien à Paris, je suis à peu près sûre que la majorité d’entre vous pense Amorino — le gelato aux célèbres rosaces colorées se place en effet parmi les leaders du marché des glaces artisanales. Une success story qui n’est pas près de s’arrêter. Qu’à cela ne tienne, je vous propose d’élargir votre horizon et de goûter à quelque chose de différent.

Des ingrédients naturels et une gaufrette qui change tout

C’est au détour d’une balade dans les rues parisiennes que j’ai fait une découverte glacière des plus surprenantes. Hypnotisée par la variété et l’originalité des parfums proposés en vitrine, une amie, amatrice de bonne bouffe au palais affûté, est venue à mon secours et m’a conseillé d’essayer la vanille, qui était selon elle LE parfum qui cristallise pour toujours notre expérience chez Grom. Et elle avait rai-son ! Parfum rassurant de l’enfance pourtant délicieusement incontournable, je ne jure plus que par lui (même après moult dégustations pour étoffer ma base de comparaison).

Et que dire du biscuit ? Un pur délice ! À base de maïs — sans gluten donc — il tient toutes ses promesses (personnellement, j’en raffole plus qu’un cornet de glace ordinaire). Croquant à souhait avec juste ce qu’il faut de sucre, il détrônerait presque la glace elle-même et ça, c’est franchement miam !

Alors que le temps s’y prête ou non (je persiste et signe : il n’y a pas de saison pour une bonne glace), foncez déguster ces petites pépites au format généreux. Vous m’en direz des nouvelles.

 

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *